Notre Philosophie

ProKairos

ProKairos

Nous vivons dans un monde qui se transforme rapidement, certains parlent même d’ une période de transition. La société est dominée par le rendement, l’argent, la loi des systèmes et l’individualisme. Comme un hamster dans sa roue, l’homme ne cesse de produire plus et de consommer davantage. Il s’épuise comme il épuise la terre sur laquelle il vit. En bref : la façon dont nous vivons ne correspond plus à notre état naturel d’être. Les hommes peuvent réinventer leur vie chaque jour, ils peuvent décider de changer de cap, de prendre un chemin différent, de regarder les choses d’un autre point de vue. Réfléchir au sens de notre existence permet de repenser le monde. Nous appelons cela: prendre le temps de la réflexion pour mieux changer.

Kairos est le dieu grec du « moment opportun », ce moment fugace mais décisif qui nous apporte des idées nouvelles et nous ouvre le champ des possibles. La philosophe Joke Hermsen a consacré un livre à ce dieu « Kairos, une nouvelle inspiration ». Kairos, selon elle, crée un interlude dans le temps mesurable de l’horloge (Chronos) en offrant la possibilité de moments inspirants. Kairos savait que lutter contre l’évolution des choses n’était pas la solution. Par contre créer des espaces dans le temps pour la réflexion constituait sa quête. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de nous appeler ProKairos

U ne rétrospective pour comprendre l’avenir

Dans son livre (Darwin, Bonaparte et le Samaritain), le philosophe Michel Serres (1930-2019) segmente la période depuis l’origine du monde jusqu’à nos jours en trois âges:
- L’âge initial (Darwin) qui s’étale de la création du monde jusqu’à environ 3000 avant Jésus Christ et se caractérise par l’évolution. Il s’agit de l’origine du monde, de l’apparition des animaux, de l’homme et des premiers modes de communication.
- L’âge tragique (Bonaparte) qui s’étale de 3000 avant Jésus Christ jusqu’à 1945 et qui se caractérise par les conflits entre familles royales, le guerres entre tribus et entre pays. Jusqu’en 1880, l’humanité n’a vécu que 6 % du temps en paix.
- L’âge doux (le Samaritain) constitué par ces 75 dernières années et qui se caractérise par la paix, par les progrès dans le domaine médical ainsi que par l’émergence des technologies numériques.

Les changements dans l’âge doux ont lieu à une vitesse fulgurante. Nous ​ vivons une époque de transition. Tout est axé sur le rendement et l’efficacité. La société est dominée par l’argent, la loi des systèmes et l’individualisme. Les pays dominés par le capitalisme considèrent la terre comme un objet à conquérir plutôt que comme une entité vivante dont nous dépendons tous. Les systèmes que nous avons conçus et qui nous ont aidé se retournent désormais contre nous et n’apportent plus les réponses aux besoins actuels. Fort heureusement, petit à petit, les choses commencent à changer.

Se projeter dans le futur

Kairos
Sculptuur van de Griekse god Kairos
door Hans Effenberger

Nous croyons à la coopération solidaire, au travail de qualité (artisanat) et au management basé sur la confiance et sur le projet commun. Nous avons une connaissance et une maitrise du domaine de l’aménagement du territoire et de la gestion du personnel. Nous aidons nos partenaires à se libérer du rythme quotidien pour réfléchir posément aux défis qu’ils doivent relever (nouveau droit de l’environnement, l’urbanisation, la numérisation etc...). Quel impact veulent-ils avoir sur la société ? Quelle est leur valeur ajoutée ? Quel sens veulent-ils donner à leurs actions ? Nous savons que les nouvelles générations attachent de plus en plus d’importance aux motivations intrinsèques des entreprises (sens, impact, épanouissement) qu’aux motivations extrinsèques (statut, argent, prestige). Dans nos missions, nous optons pour une approche où nous prenons le temps de la rencontre, de l’attention, de l’imagination et de la curiosité. Avec ProKairos nous voulons, à notre niveau, contribuer à un monde de sens et de qualité.